Les très petites entreprises (TPE), à l’instar des commerces qui ont dû malheureusement rester portes closes durant le deuxième confinement, peuvent encore prétendre aux 500 € d’aide afin de développer leur activité dans le numérique. État des lieux Augmentation des ventes en ligne La crise sanitaire ayant bouleversé très fortement
Like