Comme beaucoup d’artistes, vous souhaitez vendre vos oeuvres d’art et toucher un plus large public.
Et peu importe la façon avec laquelle vous procédez, vous constatez que ce n’est pas facile du tout.
Tout étonnant que cela soit, pour améliorer cette situation, il est temps et nécessaire pour vous de voir cela sous un autre angle : celui de la pêche !

La difficulté de vendre votre art

Vendre votre art n’est en effet pas chose facile. Peu importe votre talent, votre technique, votre style ou vos thèmes de prédilection, vous vous confrontez également dans ce domaine à la concurrence.

Vous exposez plus ou moins régulièrement dans des salons d’art, peut-être occasionnellement dans des galeries et le constat est le même : difficile de conclure la vente de l’une de vos oeuvres.

Vous essayez donc l’approche de l’internet en publiant de temps en temps votre travail sur les réseaux sociaux, sur votre site (si vous en avez un) et sur une ou plusieurs galeries d’art en ligne.
Et vous réalisez que là aussi, vous ne vendez pas ou peu.
Et vous vous dîtes que la vente de l’art sur internet, cela ne marche pas non plus ou que ce n’est pas fait pour vous.

Qu’est-ce qui ne va pas ?

Vendre de l’art, c’est également une activité commerciale.
Et qui dit commerce, dit clients. Évident n’est-ce pas ?
Tellement évident qu’inconsciemment, beaucoup n’y pense plus du tout.

  • Vous mettez-vous à la place de ce client qui pourrait être intéressé émotionnellement par vos oeuvres ?
  • Avez-vous mis en place les solutions utiles pour que vos anciens clients ou actuels ne vous oublient pas ?
  • Et surtout, le plus important, faites-vous le nécessaire pour que vos futurs clients vous découvrent et soient potentiellement attirés par votre art jusqu’à passer à l’acte d’achat ?

Si la réponse est non à une ou plusieurs de ces questions, ou que vous ne savez pas, il vous faut résoudre dès que possible votre problème en passant à l’action .

Ne pensez surtout pas que de publier uniquement une photo de votre œuvre de temps en temps et un peu partout sur internet soit suffisant !
Vous vous en êtes forcément rendu(e) compte en terme de ventes, ou plutôt de non ventes.

Il va vous falloir mettre en place ce qui fait la différence entre un artiste qui vend plus régulièrement et les autres.

Et nous en venons tout simplement…à la pêche.

Une scène de pêche dans laquelle un poisson vert est en train de mordre à l'hameçon : fresque murale sur fond bleu
Crédit photo : The Lazy Artist

La stratégie de la pêche

Attendre et espérer ?

Lorsqu’un pêcheur s’installe dans sa barque ou son bateau, pensez-vous qu’il va attendre patiemment des heures que le poisson saute de lui-même dans son embarcation ?
Pourquoi pas ! Après tout, le pêcheur sait qu’il y a plein de poissons tout autour de lui. Pourquoi ne repartirait-il pas chez lui avec quelques uns d’entre eux sans produire aucun effort ?
Malheureusement, cette tactique est vouée à l’échec.

À moins qu’il ne s’agisse de poissons volants qui tomberont occasionnellement dans la barque, le pêcheur sait qu’il se doit de passer à l’action s’il veut obtenir un certain nombre de poissons.

Ou utiliser les bons outils ?

En conséquence, notre pêcheur va se doter du matériel nécessaire pour augmenter ses chances de ne pas repartir bredouille :

Une canne à pêche, une réserve de fil de pêche, plusieurs sortes d’hameçons et de mouches, des appâts, certainement une épuisette ou un filet, un panier ou des bacs pour entreposer ses prises.

De plus, ce pêcheur devra certainement aller chercher ce poisson là où il se trouve. Et pas forcément là où il a l’habitude d’aller pour pratiquer son activité.
Le poisson peut se trouver à des eaux bien plus profondes, ou plus loin que les alentours de la barque.

Ce pêcheur devra lancer sa canne ou son filet à plusieurs reprises pour être certain d’augmenter ses chances d’avoir du poisson.
Et plus il voudra du poisson, plus il devra recommencer toutes ces opérations, régulièrement. Tout au long de l’année. D’autant plus si c’est le moyen pour lui d’obtenir des revenus plus réguliers.
S’il arrête toutes ces actions, plus de poisson et donc plus de revenu !

L’art de la pêche ou l’art et la pêche ?

Vendre votre art en évoquant la stratégie de la pêche ! Vous avez certainement perçu ce vers quoi nous souhaitons vous alerter.
Il en va de même dans l’art que pour n’importe quelle autre activité.
Pour vendre vos oeuvres d’art, attendre et espérer le client providentiel ne peut pas fonctionner à long terme pour obtenir une reconnaissance et des revenus réguliers, même s’ils sont complémentaires.

Une fois que vous aurez publié de façon appropriée sur le net vos diverses publications concernant votre activité artistique, à l’instar du pêcheur, vous allez devoir vous munir des « outils » nécessaires :

  • Votre embarcation sera votre site internet et/ou une galerie d’art en ligne, un ou deux réseaux sociaux.
  • Vos appâts et vos hameçons seront les techniques à mettre en place pour attirer vos clients potentiels.
  • Vos cannes à pêche ou filets seront ces autres techniques pour « capturer » vos clients potentiels et obtenir leurs contacts.
  • Vos paniers ou bacs seront ce qui vous permettra de conserver ces clients et contacts dans le but de leur proposer vos oeuvres.
  • Ce sont également d’autres « outils » qui vous permettront d’aller chercher de nouveaux clients potentiels au-delà de votre localité/région ou du lieu de vos expositions.

L’ensemble de ces techniques et ces stratégies représentent une partie de ce qu’est le marketing et elles sont toutes réalisables sur internet.

Et la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez les utiliser et les mettre en place facilement vous-même à peu de frais, voire gratuitement en utilisant certaines options.

Passez à l’action dès maintenant

Pourquoi ?

Pour vendre vos oeuvres d’art, le marketing est l’allié dont vous avez besoin pour faire la différence.
Et même lorsque vous participez à des salons d’art, vous pouvez utiliser certaines stratégies de marketing auprès du public qui vient sur votre stand et en tirer des avantages ensuite grâce à l’internet.

Il n’y a pas de secret.
Concernant le marketing, le plus important , c’est la régularité et la persévérance de vos actions. Il faut en être conscient !
C’est ce qui vous permettra peu à peu d’augmenter votre visibilité et reconnaissance, d’accroître votre liste de clients potentiels à qui vous pourrez proposer votre art.

Il ne suffit pas d’essayer 15 jours ou 1 mois, puis tout abandonner parce que vous ne voyez aucun résultat immédiatement.
Voire essayer des méthodes qui ont fonctionné dans le passé mais devenues obsolètes ou moins efficaces de nos jours.

Mais c’est la même chose pour n’importe quel travail. Si vous arrêtez vos actions (les bonnes), vous n’êtes plus rémunéré(e).

Comment ?

Comme nous vous l’avons évoqué dans un chapitre précédent, vous pouvez tout à fait faire l’apprentissage de ces techniques et stratégies adaptées à votre activité artistique.

Pour vous aider, nous vous proposons une formation en ligne :
« Vendre votre art sur internet : marketing et stratégies commerciales ».

Bannière de la formation en ligne : "Vendre votre art sur internet, marketing et stratégies commerciales".

Accessible à n’importe quel moment et sur n’importe quel support (ordinateur, smartphone ou tablette), chaque leçon en double version audio et texte, accompagnée le cas échéant de vidéos tutorielles, vous accompagne avec méthode pour que vous puissiez prendre aisément en main ce que vous devez connaître et mettre en pratique.

Promotion estivale
– 37,7 %
99€ au lieu de 159€
(jusqu’au 30 août 2020)
Paiement possible en plusieurs fois sans frais

Si vous estimez que vous ne progressez pas dans le côté commercial de votre activité artistique, il est certainement grand temps de passer à un niveau supérieur en vous attaquant de front à ce problème.

Vous pouvez en effet préférer la solution de facilité qui est d’attendre encore un peu plus et peut-être que cela va marcher pour vous.
Oui, peut-être, mais dans combien de temps ? Quelques mois, années ?
Le temps perdu ne se rattrape jamais, comme dit cet adage.

Sans action concrète et régulière de votre part, il y a peu de chance que votre situation s’améliore.

Que risquez-vous d’essayer ?
Savez-vous que notre formation en ligne est remboursée dans les jours qui suivent votre commande si vous n’êtes pas convaincu(e) ou satisfait(e) ?

Partager